Je pensais qu'il se contenterait de m'enfoncer sa bite, mais il a détruit ma chatte !

C'était la première fois que nous étions seuls depuis longtemps, ma sœur a emmené mon fils en promenade et mon mari m'a dit : aujourd'hui mon hoser a de l'action ! et je me suis excitée, mais je lui ai dit de ne pas être aussi vulgaire, j'ai enlevé ma culotte porte-bonheur et je lui ai dit de me faire sentir comme lors de la nuit de noces, je me suis sentie comme une salope de vingt ans, soudain j'ai senti ses doigts, c'était riche, jusqu'à ce qu'il y mette tout son poing. Je connaissais déjà le fisting, mais je n'aurais jamais pensé que mon mari déchaînerait sa fureur pugilistique contre ma chatte, c'est drôle parce que j'ai aimé ça, ça faisait mal, mais c'était bon, je voulais lui dire laisse ma chatte tranquille pour l'amour de Dieu, mais de ma bouche n'est sorti que : brise-moi comme la pute que je suis, espèce de putain de chien et c'était très beau.